× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
cambadelis-primaire-gauche-parti-socialiste
 

Invité de BFM Politique ce dimanche, Jean-Christophe Cambadélis a évoqué la figure d'Emmanuel Macron. Il a critiqué la mainmise du candidat à la présidentielle sur son mouvement "En marche!" mais le voit comme un allié dans l'opposition à la droite.

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Templier33
    Templier33     

    Jean Christophe qui?

  • BBRET
    BBRET     

    M. Cambadélis, lui, a été reconnu coupable en 2006 dans l'affaire des emplois fictifs de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MNEF). Condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende, il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620 500 francs au titre d'une activité fictive de conseil.

    En 2000, le député de Paris avait déjà été condamné à cinq mois de prison avec sursis et 100 000 francs d'amende pour un emploi de complaisance de 1993 à 1995 dans une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés dirigée par un ancien cadre du Front national. Une affaire d'autant plus embarrassante à l'époque que, quelques années auparavant, le responsable socialiste s'était fait connaître en lançant un "Manifeste contre le FN".

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à BBRET)

    Que ca ?

    Oui les autres abus dont il s'est sorti "blanchi" sont oubliés

    C'est pas moi, c'est les autres.

  • Jacluc33
    Jacluc33     

    Pathétique et médiocre comme d habitude . Monsieur Cambadelis a le don de reporter toujours la faute sur tout le monde . Ne ferait il pas mieux d admettre l énorme faillite de son parti et de la Politique de F Hollande ? Est il niais ou cynique ? Dans les deux cas qu il sombre dans le naufrage du PS et que l'on n en entende plus parler pendant des décennies

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à Jacluc33)

    Il est un socialiste : c'est toujours la faute des autres quand ça va mal.

    Et toujours grâce à eux ça va bien.
    (Alors qu'ils n'avaient rien faire pour)

  • otermaio
    otermaio     

    Chacun son tour , les médias n'ont pas cessé de soutenir Hollande , contre vents et marées, alors qu'il était en dessous de tout , les médias ont jugé que le seul candiadat viable pour leur profession , était Macron , que le PS était cuit , délaissé comme une vieille chaussette.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Ce brave Cambadélis oublie que la majorité des médias sont de gauche,et Macron est de gauche !!!!

  • dany-tou
    dany-tou     

    Pauvre Cambadélis !!

  • Facebook-10154343565631483
    Facebook-10154343565631483     

    L'argument choc de Cambadélis extrêmement crédible, avec Christophe Borgel en arrière-plan, chargé des investitures au PS, qui s'est parachuté, contre l'avis des militants, dans une circonscription gagnable à Toulouse en 2012!

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à Facebook-10154343565631483)

    Après Hollande, cambadelis aura détruit le PS : le parti avait choisi des enfumeurs pour les gouverner.

    Ils sont enfumés à leur tour.
    Et vont mourir asphyxiés par l'intérieur

Votre réponse
Postez un commentaire