BFMTV

"Ça me coûte": François Hollande regrette la nouvelle annulation d'une de ses conférences

L'ancien président François Hollande à Paris le 11 novembre dernier.

L'ancien président François Hollande à Paris le 11 novembre dernier. - Ludovic Marin / POOL / AFP

L'ancien président a finalement participé à une séance de dédicaces dans une librairie qui a réuni une soixantaine de personnes.

"Je me plie à ce genre de contraintes, mais ça me coûte." Pour la deuxième fois en moins d'un mois, François Hollande, l’ancien président de la République de 2012 à 2017, a été contraint d’annuler une conférence qu’il devait tenir devant des étudiants, à Sciences Po Toulouse.

Si le 12 novembre passé une centaine de personnes avaient investi un amphithéâtre de l’université de droit à Lille, déchirant le livre de l’ancien locataire de l’Elysée, c’est cette fois-ci en amont de l'événement, en prévision de possibles perturbations, qu’un rendez-vous avec des étudiants de Science Po Toulouse a été annulé.

"M'adresser à tous" 

Auprès de France Bleu, François Hollande s'est montré philosophe malgré des propos teintés d'agacement. "J'aurais bien voulu répondre à toutes leurs questions. Mais l'administration a considéré qu'il y avait des risques d'intervention, que la sécurité même des étudiants n'était pas assurée", détaille-t-il.

"Je me plie à ce genre de contraintes, mais ça me coûte. Ce que je veux faire, c'est transmettre, c'est mon rôle d'ancien président que de m'adresser à tous ceux qui ont vocation à être les responsables de demain", conclut François Hollande.

Comme le précise France Bleu, le déplacement de François Hollande s’est ainsi résumé à une séance de dédicaces, pour une soixantaine de personnes, dans une librairie.

Hugo Septier