Jean-Luc Mélenchon place de la République samedi 23 septembre 2017
 

Lors de son discours prononcé sur la place de la République ce samedi, Jean-Luc Mélenchon a multiplié les avertissements à Emmanuel Macron, lui lançant notamment: "c'est la rue qui a abattu les nazis". Des propos jugés "indignes" par plusieurs ministres.

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • PANDY
    PANDY     

    Il se prend pour Lénine, et Staline

  • YesWeekEnd
    YesWeekEnd     

    Cet homme était intéressant, au début. Il s'est sacrément perdu en chemin, depuis la présidence de Sarko...

  • pete drire
    pete drire     

    s'il n'y avait pas de choses plus urgentes à s' occuper. Ca devient pénible que chaque mots,chaque phrases sont la cible de toute la presse.on en a pour toute la journée.On compare les mots de sarko avec ceux de macron,etc

  • Gentle
    Gentle     

    Je ne parle pas de ceux qui se sont découverts résistants aux dernières heures .

  • Gentle
    Gentle     

    C’est la rue qui a abattu les nazis ? Où les alliés...

  • vanda100
    vanda100     

    Mélanchon fait un dernier tour de piste politique et se fait plaisir avec des mots. Il est devenu mégalo et ne mesure pas les conséquences de ses propos sur les citoyens qui souffrent.

    Il vit et a vécu largement aux frais de la République. Cet homme est plein de contradictions. C’est un bon tribun dangereux qui n’a pas de projet ni de carrure présidentielle.

  • Eirell
    Eirell     

    Juste une question : La Résistance n'a-t-elle pas largement contribué à aider les Alliés à abattre les Nazis ? Et la Résistance, c'était bien la rue, c'est-à-dire le peuple, même s'il oeuvrait caché dans les maquis par la force des choses ?

    tiagode
    tiagode      (réponse à Eirell)

    La resistance c'était tout sauf la rue, c'était une minorité de femmes et d'hommes courageux qui combattaient dans l'ombre.
    Les insoumis sont limites pour le futur et nuls sur le passé

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à Eirell)

    "c'est la rue qui a abattu les nazis"
    ben non
    il y avait environ 300.000 résistants mais ce sont les forces alliées qui ont délivré la France !!!

    Eirell
    Eirell      (réponse à sonntag67)

    Evidemment, mais qui leur a préparé le terrain ? SOS aux historiens, aux vrais (!) pour nous sortir de notre inculture.

  • Flomatem
    Flomatem     

    Les anciens combattants sont ravis de ces propos. Mon père qui à débarqué en Normandie en 44 doit se retourner dans sa tombe, ce n'était pas la peine d'aller au combat puisque s'est la rue qui nous à libéré. DE PLUS EN PLUS GLAUQUE CE TYPE.

  • Modeste 71
    Modeste 71     

    Les insoumis s'ils veulent survivre a la demagogie des bacs à sable de Mélenchon qui reecrit l'histoire a sa facon et reve de devenir le Maduro francais
    Devrait penser rapidement a changer de leader

  • Modeste 71
    Modeste 71     

    Le plus grand ennemi de Mélenchon c'est lui même
    Son ego surdimensionné va le perdre très rapidement
    Ces lieutenants qui le suivent aveuglément ne sont pas en reste

    yuropp
    yuropp      (réponse à Modeste 71)

    En Allemagne, dans les années 30, ça s'appelait le "Führer Princip". En France on a le "règlement du Chef" (article 1 : le Chef a raison, etc.)

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire