En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French former President and French right-wing Les Republicains (LR) party president Nicolas Sarkozy gestures as he delivers a speech during a party meeting on June 8, 2016 in Saint-Andre-lez-Lille. 
PHILIPPE HUGUEN / AFP
 

Alors que le parquet de Paris a requis le renvoi des mis en examen, dont Nicolas Sarkozy, dans l'affaire Bygmalion, dans le clan de l'ex-président on dénonce un étrange "télescopage" ou encore "une manoeuvre politique grossière".

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bellot51
    bellot51     

    Son avocat Herzog dit que ce n'est pas le moment d'envoyer Sarkozy devant les tribunaux. Je trouve au contraire que c'est une chance pour la droite que le procès se déroule le plus vite possible. Si Sarkozy est blanchi, il sera beaucoup plus fort pour mener sa campagne. Si le procès était retardé l'an prochain et que Sarkozy ait gagné la primaire, la droite serait bien mal si Sarko était condamné.

Votre réponse
Postez un commentaire