Brigitte Bardot qualifie les Réunionnais de "population dégénérée", la ministre des Outre-Mer va porter plainte

Brigitte Bardot à Paris en mai 2003
 

Dans une lettre ouverte au préfet censée défendre la condition des animaux et dénoncer des maltraitances locales, Brigitte Bardot insulte les Réunionnais. Ce texte violemment raciste a suscité ce mardi de nombreuses réactions politiques dont celle d'Annick Girardin, ministre des Outre-Mer, qui a l'intention de porter plainte. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire