French President Emmanuel Macron reacts during a joint press conference with Israel's Prime Minister at the Elysee Palace in Paris, on July 16, 2017. 
STEPHANE MAHE / POOL / AFP
 

Après la démission du chef d'état-major des armées, le président de la République, critiqué de toutes parts, donne un angle d'attaque à la droite. Cet épisode du début de son quinquennat pourrait desservir son image auprès des Français, très attachés à leurs armées. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire