BFMTV

Boutin: le plafond des campagnes électorales "pas suffisant"

Christine Boutin, le 17 mai 2014 à Paris.

Christine Boutin, le 17 mai 2014 à Paris. - -

L'ancienne ministre du Logement et candidate à la présidentielle de 2002 a estimé vendredi que le plafond de financement d'une campagne présidentielle était "insuffisant".

L'ancienne ministre Christine Boutin, tête de liste "Force Vie" aux élections européennes aux élections européennes en Ile-de-France, a estimé vendredi sur RTL que le plafond de financement d'une campagne présidentielle était "insuffisant".

Ce plafond est de 22,509 millions d'euros pour chacun des deux candidats restés en lice au second tour, et de 16,851 millions pour chacun des autres.

"Je ne sais pas comment ils font"

"Je suis absolument convaincue que le plafond qui est donné pour les candidats deuxième tour, c'est-à-dire ceux qui ont la crédibilité pour gagner, n'est certainement pas suffisant", a déclaré Christine Boutin sur RTL.

L'ancienne ministre avait brigué l'Elysée en 2002, obtenant 1,19 % des voix. "Je ne sais pas comment ils font". "Ca coûte cher", a poursuivi la responsable chrétienne-démocrate.

150.000 euros de frais de campagne pour les européennes

Christine Boutin a précisé que sa seule campagne pour les élections européennes avait coûté 150.000 euros.

Comment la financer? "Je vais me débrouiller comme je peux", a-t-elle répondu. "J'ai vendu ma permanence, déjà ça a servi à payer la moitié de mes dettes pour la présidentielle et l'autre moitié passera là".

V.P. avec AFP