Mis à jour le
Blanquer
 

Le ministre de l'Education nationale exclut la présence de policiers dans chaque établissement, mais n'exclut pas des "permanences policières" dans les établissements difficiles.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire