BFMTV

Blanquer convainc 71% des téléspectateurs de L'Emission politique, record du programme

Jean-Michel Blanquer sur le plateau de l'émission.

Jean-Michel Blanquer sur le plateau de l'émission. - Bertrand Guay / AFP

Invité ce jeudi soir de L'Emission politique de France 2, le ministre de l'Education nationale a été consacré par le traditionnel sondage de fin d'émission: 71% des téléspectateurs du programme ont dit avoir été convaincus par ses propos et 69% par sa réforme du bac.

Il n'a pas fait le voyage pour rien. Après avoir passé deux heures à répondre aux questions de ses divers contradicteurs sur le plateau de L'Emission politique sur France 2 ce jeudi, l'heure est venue pour Jean-Michel Blanquer de recevoir les résultats du sondage rituel du programme. Interrogeant les téléspectateurs du programme, cette étude dirigée par Ipsos Sopra Steria pose la question suivante concernant l'invité: "Vous a-t-il convaincu?" Ce jeudi soir, 71% des 1.052 personnes composant le panel ont répondu par l'affirmative concernant le ministre de l'Education nationale. 

Il s'agit là d'un record, au moins pour la saison. Auparavant, c'est le Premier ministre, Edouard Philippe, qui avait marqué le plus de points auprès du public avec 52% de convaincus. "J’en suis presque ému. Je reçois ça avec humilité et plaisir car on a besoin de ça pour l’école. J’ai dit qu’il fallait éviter les clivages et polémiques inutiles. C’est important car l’école est le sujet politique au sens fort du terme, c’est l’avenir, mais ce ne sont pas les querelles politiciennes", a réagi Jean-Michel Blanquer. 

Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon séduits 

Le journaliste qui présentait les résultats a précisé que ce satisfecit recouvrait tous les critères et tous les électorats. La prestation du ministre de l'Education nationale a même séduit 69% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon. "Je suis heureux aussi de savoir qu’il y a des gens convaincus à la France insoumise", a rebondi Jean-Michel Blanquer qui a d'ailleurs dit "regretter" la tension qui a marqué son débat avec le député Insoumis, Alexis Corbière. "De cette confiance, j’espère qu’on pourra tirer des transformations", a-t-il encore ajouté au sujet de l'enquête d'opinion. 

Une seconde question a été soulevée auprès des sondés: "Approuvez-vous la réforme du baccalauréat?" 69% des répondants ont rétorqué par l'affirmative. Cette fois-ci, le ministre de l'Education nationale a assuré qu'il n'était pas étonné: "Cette approbation ne vient pas de nulle part. On fait cette réforme à partir d’une réalité et de consultations. Ce n’est pas très étonnant que le résultat soit le reflet de ce que les gens voulaient."

Robin Verner