Benoît Hamon lance le "mouvement du 1er juillet" avec la volonté de "refaire la gauche"

Benoît Hamon lors du lancement de son "mouvement du 1er juillet"
 

Après sa lourde défaite lors des élections présidentielles puis législatives, Benoît Hamon lance ce samedi son propre mouvement citoyen transpartisan pour refonder la gauche. 

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • DADOURUN
    DADOURUN     

    Hamon, Mélenchon, Valls .... le PS et consorts en général ... leur biographie ne laisse pas beaucoup de places à leur ( VRAIES ) activités professionnelles : lycéen à UNEF, étaudiant à UNEF RENOUVEAU, pion, assistant à la fac ( c'est tout dire), adhérent au PS , attaché parlementaire ou responsable de cellule ( du parti ) .....
    pas beaucoup de cotisations sociales versées à la collecte de la solidarité, et bien souvent revenus "factices" hors imposition ....

  • hubert martin
    hubert martin     

    MDR, il ne comprend vraiment rien, 6,3% au présidentiel, sur un programme vide de sens.
    Maintenant il veut créer un nouveau mouvement et quand on voit qui le rejoins, que des bras cassés, ceux qui se sont fait virer au législative.
    C'est vraiment triste pour la France qui mérite mieux que ça.

  • PlusZero
    PlusZero     

    Tout et n’importe quoi… Pourquoi ne pas chercher un VRAI travail au lieu de vouloir toujours et encore vivre sur le dos des contribuables?! L’une des rares bonnes nouvelles est que le PS est coulé donc pourquoi cela nous intéresserait d’avoir un nouveau parti politique, n’y en a-t-il pas assez?
    Nu doute que la censure enverra ce commentaire à la poubelle…

  • Casey Ryback
    Casey Ryback     

    Remplacez le terme "parti' par "mouvement" et le terme "socialiste" par "progressiste", ça y est vous êtes modernes!

  • Demain ff
    Demain ff     

    Il a cassé la gauche et il.veut la refaire. À mourir de rire

Votre réponse
Postez un commentaire