En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Bayrou, lors de sa conférence de presse le 21 juin 2017.
 

L'ex-garde des Sceaux, qui a démissionné ce mercredi matin, a tenu une conférence de presse pour en expliquer les raisons. Il affirme qu'il n'y a pas eu "d'emplois fictifs" au sein de son parti, le MoDem, et qu'il était la "cible de dénonciations anonymes". 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • lazareto
    lazareto     

    Jamais d emplois fictifs , comme chez Fillon.

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Pour reprendre l argument de Bayrou concernant Ferrand, Macron se serait bien passé de cette affaire Modem !!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire