Martine Aubry le 6 juin d'un meeting lors d'un meeting du PS à Poitiers.
 

La président de l'Assemblée nationale a plaidé pour un duel entre François Hollande et Manuel Valls à la primaire de la gauche. Une prise de position qui déplaît à Martine Aubry et Marylise Lebranchu. 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • caouan
    caouan     

    Martine Aubry, je déteste les petites phrases...le loup tu' souviens? ces politiques vraiment!! désopilants quand ils ne sont exécrables

  • 109600
    109600     

    Sors de ce corps Gervaise! Tu nous assommes.

Votre réponse
Postez un commentaire