BFMTV

Barnier : « Vers plus de modération, de privation même »

-

- - -

Invité sur RMC jeudi 22 mai, Michel Barnier, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, inquiet pour l’avenir énergétique de notre société, prône la modération.

Alors que la hausse du prix du pétrole ne cesse de faire des mécontents, le ministre français de l’Agriculture et de la Pêche appelle chaque citoyen à plus de modération. Pour Michel Barnier, il faut se mobiliser dès maintenant pour relever les défis énergétique et climatique : « Je pense que l’on vit plus qu’un choc pétrolier. On vit une crise énergétique, avec un pétrole qui se raréfie. On sait bien que les réserves sont là pour 30, 40 ou 50 ans, même s’il y a de nouvelles recherches. Une énergie qui coûte de plus en plus chère, inexorablement. Et donc, l’exigence d’aller par la recherche, par l’économie, par la modération, vers un autre modèle de société, de développement économique. Je pense que si l’on ne fait pas attention à préparer une société de modération, on va aller vers une société de privation. Il faut donc relever et réussir ce défi, qui s’ajoute d’ailleurs à celui du réchauffement climatique. Voilà les deux réalités dans lesquelles tout citoyen, tout homme politique, tout journaliste… doit inscrire son parcours et son travail. Le réchauffement climatique (2 à 3 degrés), moins d’eau… ça touche d’abord les agriculteurs, c’est pour ça qu’ils sont en première ligne. Et puis, il y a la raréfaction des ressources pétrolières traditionnelles, donc le besoin de nouvelles énergies, renouvelables, dans tous les domaines, et la modération de notre consommation. »

La rédaction-Bourdin & Co