Mis à jour le
Aurore Bergé le 18 janvier 2014 à Magny-les-Hameaux, dans les Yvelines, où elle est conseillère municipale.
 

Après avoir dirigé la campagne numérique d'Alain Juppé pendant la campagne de la primaire, Aurore Bergé jette l'éponge et rejoint Emmanuel Macron.

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • kojiki
    kojiki     

    Son discours a Ajger devrait le disqualifier définitivement , voir ce plébiscite qui ne repose que sur son image , dénote une grande naiveté politique, pour suivre aveuglément un joueur de flûte.

  • Vinals
    Vinals     

    Quand on a pas plus de conviction, la droite n'a pas besoin de ce genre de personnage.

  • free_13
    free_13     

    il y a aussi ses intérêts personnels....

  • chopine
    chopine     

    Macro c'est le marais,on vient de droite,du centre de gauche et tous ils vont patauger dans la vase en se donnant des crocs en jambe pour que l'un d'eux se noie.
    Les survivants s'enliseront dans les sables mouvants et la France sera sauvée.

  • chopine
    chopine     

    Macron à gauche?ben évidemment,hamon,mélanchon,laurens ,jadot,besancenot et même arlette ne vont pas tarder à le rejoindre.
    C est comme si on avait dit que l'abbe pierre allait voter pour le FN.
    Les banquiers ont de beaux jours à venir , avec MACRON

  • Elmin44260
    Elmin44260     

    Elle est plutôt du genre à suivre ... les sondages.

  • beaudolo
    beaudolo     

    C'est pas ce qu'on appelle une arriviste?

  • Anndé JP
    Anndé JP     

    VENDUE
    BEURK

  • dany-tou
    dany-tou     

    Les rats quittent le navire !!

    chopine
    chopine      (réponse à dany-tou)

    je me marrerais si le navire revenait à flot!!...

    Alpes et lac
    Alpes et lac      (réponse à dany-tou)

    Non, elle a compris que Fillon n'est pas "LE" candidat pour la France.
    Comme beaucoup de français l'ont compris :

    Fillon n’est pas l’homme providentiel pour la France.

    Sa gestion de crise le montre très bien.
    C’est une catastrophe, Fillon : il s’acharne et « n’écoute pas le vent » (Blow’in in the wind de Dylan).
    Il n’a pas l’intelligence sociale et politique pour comprendre ce qui se passe autour de lui.
    De plus, il n’écoute pas son entourage. Il emmène ses « amis » à la défaite.

    Et maintenant on a compris le pire : son programme, revanchard, qu’il a dû élaborer tout seul, montre la faiblesse de "l’homme Fillon" : il ne se rend pas compte qu’il ne pourra jamais l’appliquer, sans mettre la France à feu et à sang.

    Sans le savoir, et c’est grave, il fait du populisme et de l’anti-populisme en même temps :
    -ça plait au peuple de droite ; ça le fait rêver
    -ça déplait au peuple de gauche ; ça le fait enrager.
    Pas bon tout ça … pour la France, ça ne peut pas marcher !!!
    Fillon n'est pas le bon candidat de la droite.

    Dans un autre temps … ou un autre pays, Fillon aurait éventuellement pu « être dictateur »
    (mais si un autre, fort et courageux, l’avait amené au pouvoir ou lui avait laissé la place).

    chopine
    chopine      (réponse à Alpes et lac)

    Fillon est trop orgueilleux pour se retirer,il ne l'a pas fait quand il était premier ministre malgré les millions de français dans la rue qu'il n'a jamais écouté.
    Il en paie le prix aujourd hui

Votre réponse
Postez un commentaire