× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Benoît Hamon fait l'objet de critiques de la part de plusieurs ministres.
 

L'élection confortable de Benoît Hamon à la primaire à gauche n'a pas permis de réconcilier les différents courants. Mise en garde, appel au droit de retrait... la gauche est au bord de l'implosion.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Facebook-145987509240812
    Facebook-145987509240812     

    Si Benoît Hamon cèdre trop de terrain à l'aile droite du PS, il perdra la superbe dynamique qu'il a initié...

  • SuperContribuable
    SuperContribuable     

    Le principe d'une primaire n'est-il pas de soutenir son vainqueur, quel qu'il soit ??? Encore une manifestation de la morale socialiste... A force de ratisser très (trop) large des courants parfaitement opposés parcourent le PS qui va agoniser de son avidité de pouvoir.
    Merci pour ce bon moment...
    Au revoir !

  • rmystic
    rmystic     

    la primaire oui, mais le vainqueur ne doit pas être de gauche

  • beaudolo
    beaudolo     

    Y aurait-il des socialistes intelligents , plus prisonniers d'une archéo-idéologie? Pourrait-il y en avoir aussi à la mairie de Paris?

Votre réponse
Postez un commentaire