BFMTV

"Attention aux grands brassages": la mise en garde de Macron avant les vacances d'hiver

Le président Emmanuel Macron lors d'un conseil de défense avec le ministre de la Santé Olivier Véran (2è d) et le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler (d), à l'Elysée, le 12 novembre 2020

Le président Emmanuel Macron lors d'un conseil de défense avec le ministre de la Santé Olivier Véran (2è d) et le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler (d), à l'Elysée, le 12 novembre 2020 - Thibault Camus © 2019 AFP

Le chef de l'État a appelé les Français à la prudence et à la responsabilité, ce mercredi, alors que les vacances de février doivent commencer ce vendredi soir pour la première zone.

À trois jours du début des vacances d'hiver pour la première zone concernée, le gouvernement martèle des messages de prudence, après avoir surpris vendredi dernier en décidant de ne pas reconfiner la population. Selon nos informations, en introduction du Conseil des ministres ce mercredi matin, Emmanuel Macron a mis en garde sur les risques de contamination durant les vacances scolaires, alors que celles-ci commencent ce vendredi 6 février pour la zone A (académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers).

"Attention aux échanges intra-familiaux et aux grands brassages", a ainsi lancé le chef de l'État dans la matinée face aux membres du gouvernement, avant d'insister sur l'importance d'appeller les Français à respecter les gestes barrières.

Les déplacements entre régions permis à ce stade

Toutefois, Emmanuel Macron a confirmé qu'aucune limitation de déplacement entre régions n'était imposée, comme l’avait déjà fait savoir la veille à BFMTV le secrétaire d'État aux Transports Jean-Baptiste Lemoyne. Sur notre antenne, il avait indiqué que "pour l'instant", les Français "pourraient partir", tout en rappelant: "le virus, c’est l’inattendu permanent". "Si à un moment, on voit que les indicateurs s'affolent et que des mesures doivent être prises, on tiendra compte que des gens devront revenir de vacances."

Si les vacances de la première zone semblent pour l'heure sauvées, ce n'est pas le cas pour celles des zones B et C. Cette année, les congés d'hiver s'étendent du 6 février au 8 mars. "Nous sommes le 2 février et on me parle du 8 mars. Il y a un mois, le 1er janvier, on découvrait à peine le variant britannique. Et regardez sa croissance depuis! Un mois c'est très long. Nous tiendrons informés les Français le plus régulièrement possible car on sait à quel point c'est complexe en termes d'organisation", affirmait encore Jean-Baptiste Lemoyne.

Thomas Soulié et Jeanne Bulant