× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Marine Le Pen estime qu'il s'agit d'une "grave dissimulation".
 

Selon le journal Libération de ce vendredi, l’attaque visait un meeting de la candidate du FN à la présidentielle.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • iamagic
    iamagic     

    Elle a raison! Les principaux intéressés c'étaient tt de même ceux visés, pour qu'ils se méfient, et soient + vigilants encore lors des prochains meetings! Je me demande ce que peuvent penser les gens , politiques ou non, qui ont assisté à ce meeting t à d'autres du FN???

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    C est une idiote. Elle devrait remercié le pouvoir qu elle combat de l avoir protégée et surtout les pauvres gens qui l écoutaient. Elle attisé les haines, pas surprenant qu elle soit visée.

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Et pourquoi attend elle la veille des élections pour "dénoncer le silence" . C'est vrai que c'est encore mieux que pour "annoncer" son programme ..........après les élections. Elle se fout de ses électeurs qui doivent voter en aveugles.

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Et pourquoi attend elle la veille des élections pour "dénoncer le silence" . C'est vrai que c'est encore mieux que pour "annoncer" son programme ..........après les élections. Elle se fout de ses électeurs qui doivent voter en aveugles.

Votre réponse
Postez un commentaire