× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Attentat de Nice: relaxe pour une policière accusée de diffamation par Cazeneuve
 

Sandra Bertin, la policière municipale qui avait dit subir des pressions de la part du ministère de l'Intérieur après l'attentat de Nice, a été relaxée.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • kojiki
    kojiki     

    Maintenant , on attend l'enquête parlementaire sur l'exécutif et ses manques terribles dans l'attentat de Nice

    YesWeekEnd
    YesWeekEnd      (réponse à kojiki)

    Et de la provocation inconsciente façon "même pas cap" du Maire ? On en parle ?

    Tellement investi dans son rôle d'opposant à la majorité qu'il n'a pu s'empêcher de crier haut et fort que, dans sa ville à lui, les moyens (forces, caméras, ...) mobilisés étaient supérieurs à ce que préconisait le pouvoir en place et qu'ils étaient prêts, eux, face à la menace terroriste.

    Bizarrement, ça s'est perdu dans les limbes des archives de l'information.

  • martine.l
    martine.l     


    "interpréter de manière erronnée la demande" d'une commissaire à la Direction centrale de la sécurité publique, selon le tribunal.

    Donc, il a été prouvé et le tribunal reconnait qu'elle a bien reçu un ordre d'une commissaire de la direction, donc aux ordres du cabinet du ministre.

    Ce qui veut dire que cette femme a raison et c'est elle qu'on juge, mais c'est quoi ça!! c'est de la manipulation et la justice suit les ordres!!

  • passur
    passur     

    Ou comment faire passer des personnes qui aiment leurs travaille pour des branques

  • mamily
    mamily     

    Plainte honteuse de Cazeneuve !!! Encore du travail inutile pour la justice déjà débordée d après les magistrats !! Enfin quand on va au tribunal à Paris on voit toujours des fonctionnaires en pause cigarettes et personne aux guichets

  • Casey Ryback
    Casey Ryback     

    Le jugement pas du tout condescendant.. comme dit YesWeekEnd "circulez y'a rien à voir"!

  • YesWeekEnd
    YesWeekEnd     

    C'est une femme.
    Elle était fatiguée.
    Elle a pu manquer de discernement en toute bonne foi.

    Sérieusement ?

    Circulez y'a rien à voir, ni chez la défense ni chez le plaignant évidemment.

Votre réponse
Postez un commentaire