Christian Estrosi n'a pas eu assez d'attention le soir du 14 juillet.
 

Christian Estrosi a moyennement apprécié de ne pas être auprès du président de la République le soir de l'attentat de Nice. Selon lui, il aurait dû recevoir plus d'attention.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire