Jean-Michel Blanquer, le 11 décembre 2018.
 

Le ministre de l'Education nationale a dénoncé ce mardi matin les théories du complot qui fleurissent sur Internet après l'attentat de Strasbourg. 

Votre opinion

Postez un commentaire