× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
A French police officer stands outside Saint-Charles train station in Marseille on October 1, 2017, after a man armed with a knife killed two people before being shot by soldiers patrolling the area. French anti-terror prosecutors said on October 1 that they had opened an investigation into a knife attack at the main train station in Marseille which left at least two people dead.
BERTRAND LANGLOIS / AFP
 

Entre "solidarité" avec les victimes et leurs proches et positionnement sur l'état d'urgence, plusieurs figures politiques se sont exprimées à la suite de l'attaque à Marseille. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • coincoin
    coincoin     

    Dans la mesure où ils sont tous plus ou moins coupables de la situation, ils devraient plutôt se taire et faire et faire leur autocritique. Ils sont méprisables.

  • eric_alsace
    eric_alsace     

    Si on pouvait faire revenir le petit à moustache d’il y’a 70 ans, pour nettoyer nôtre pays

  • caramel23
    caramel23     

    c'est bon on connaît : fleurs , bougies, la tour Eiffel éteinte et si ça ne suffit pas une marche blanche , il y en a qui vont trembler !!!!!!!!

  • dani42
    dani42     

    Et après toutes ces bonnes paroles qui ne servent à rien, sinon à faire le constat des carences de l'état, ON FAIT QUOI maintenant ?

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Elles sont jolies les condoléances qui réclament maintenant le maintien de l état d urgence après avoir hurler dessus et vont refuser de voter le renforcement de la loi sécuritaire. Elle est belle la déclaration de Mélenchon alors que sa député FI doute de la radicalité. Mais qu'elle honte quelle impudeur qu'elle inconscience

  • lugeot
    lugeot     

    Encore des victimes qui auraient pu étre evitées....commen5 se fait il que ce criminel , arreté de nombreuses fois sur notre sol, avec 8 identités differentes , étai5 encore toleré sur dans notee pays ´ qu’il n’ait pas été expulsé , nous sommes dans les memes faiblesses et laisser aller , laxisme que sous Hollande .

    eric_alsace
    eric_alsace      (réponse à lugeot)

    Et Sarko. L’arabe était là depuis 2005 donc .... 3 presidents. Dont un qui a foutu le bordel en Libye. On sait lequel qui a déstabilisé la région a

Votre réponse
Postez un commentaire