BFMTV

Arrestation du chef présumé de l'appareil militaire de l'ETA

ARRESTATION DU CHEF PRÉSUMÉ DE L?APPAREIL MILITAIRE DE L?ETA

ARRESTATION DU CHEF PRÉSUMÉ DE L?APPAREIL MILITAIRE DE L?ETA - -

PARIS - Le chef présumé de l'appareil militaire de l'ETA a été arrêté jeudi vers 06h00 (04h00 GMT) à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), a-t-on appris...

PARIS (Reuters) - Le chef présumé de l'appareil militaire de l'organisation séparatiste basque ETA a été arrêté jeudi matin à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), a-t-on appris de source policière.

Deux hommes et une femme, membres présumés du mouvement, ont été arrêtés par les policiers du Raid vers 06h00 dans un appartement d'une résidence de Bayonne.

Parmi eux se trouvait Mikel Kabikoitz Karrera Sarobe, surnommé "Ata" et considéré comme le chef de l'appareil militaire de l'ETA, a-t-on appris de même source.

Identifié par les policiers à l'aide d'une photo et âgé de 37 ans selon les autorités, Ata passe pour être le chef militaire de l'ETA depuis l'arrestation, le 28 février en France, d'Ibon Gogeascoechea, son prédécesseur.

Un quatrième membre présumé de l'organisation basque, de nationalité française, a été arrêté au même moment à Urrugne, village proche de Saint-Jean-de-Luz.

Ce coup de filet de jeudi a été organisé dans le cadre d'une enquête menée par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), en coordination avec la Guardia civil et les services du renseignement espagnols.

Les autorités françaises et espagnoles ont arrêté plusieurs membres haut placés de l'ETA depuis 2008.

Le groupe séparatiste est mis en cause dans le meurtre en mars d'un policier français, Jean-Serge Nérin, premier membre des forces de l'ordre françaises tué par l'ETA.

Nicolas Bertin, édité par Clément Guillou