Arabie Saoudite: quand Dati et Alliot-Marie refusent de condamner l'arrestation de féministes

Mis à jour le
French Justice minister Rachida Dati delivers a speech eyed by Interior minister Michele Alliot-Marie on May 5, 2009 at the French national assembly in Paris, during the weekly session of questions to the government. AFP PHOTO BORIS HORVAT
BORIS HORVAT / AFP
 

Les deux eurodéputées françaises ont voté contre une résolution de l'ONU qui condamne la situation des femmes en Arabie Saoudite et l'arrestation de plusieurs militantes et militants féministes. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire