Alain Juppé a maintenu son voyage en Polynésie française malgré les attentats de Nice et de saint-Etienne-du-Rouvray.
 

Juste après l'attentat de Nice, le candidat à la primaire de la droite avait crée la polémique avec ses déclarations, avant d'être absent, médiatiquement et en terme de propositions, au moment de l'assassinat du père Jacques Hamel.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire