Mis à jour le
Dans les Deux-Sèvres, François de Rugy se dit prêt à "corriger" des "erreurs d'appréciation"
 

En marge du déplacement, une cinquantaine de militants écologistes, communistes et "solidaires" demandaient la démission du ministre. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire