BFMTV

Après le sms de Sibeth Ndiaye, Nicolas Dupont-Aignan souhaite que "la meuf soit fired"

Le fondateur de Debout la France a réagi sur Twitter à la polémique.

Le fondateur de Debout la France a réagi sur Twitter à la polémique. - Capture Twitter

Le fondateur de Debout la France s'indigne en apprenant que la conseillère presse de l'Elysée aurait confirmé la mort de Simone Veil dans un texto par un "Yes, la meuf est dead".

A la mort de Simone Veil, la conseillère presse de l'Elysée Sibeth Ndiaye aurait confirmé son décès à un journaliste par un: "Yes, la meuf est dead" pour le moins surprenant, dans un texto. Une affirmation du Canard enchaîné démentie par Sibeth Ndiaye ce mercredi matin auprès de LCI, assurant que "le SMS est totalement faux". 

Toujours est-il que l'article de l'hebdomadaire a suscité de vives réactions, non seulement sur les réseaux sociaux mais aussi chez les politiques.

Parmi eux, Nicolas Dupont-Aignan, fondateur de Debout la France et candidat malheureux à la présidentielle, qui a saisi la balle au bond et tweeté: "Je demande à ce que: 'la meuf soit fired', rapidement", concluant d'un hashtag "#Honteux". Comprendre: qu'elle soit virée.

Quelques semaines avant son démenti, Sibeth Ndiaye avait affirmé dans L'Express au début du mois de juillet qu'elle "assumait parfaitement de mentir pour protéger le Président". 

"Sibeth a pris l'habitude d'appeler les rédactions pour commenter les articles, mais la campagne est terminée, une nouvelle ère commence, c'est fini la bande de potes qui dégomme tout ce qui bouge", commente un proche d'Emmanuel Macron dans Le Canard

Liv Audigane