× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
François Fillon le 15 décembre 2016 à Bruxelles
 

Après Alain Juppé, c'est au tour de François Fillon d'être la cible de militants d'extrême droite. Le candidat Les Républicains à la présidentielle 2017 est au cœur d'une campagne de dénigrement, rebaptisé "Farid Fillon".

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • euh la
    euh la     

    Le plus déshonorant s'est la censure .

  • euh la
    euh la     

    En France on ne peut pas dire "farid Fillon" (shocking ) mais on peut insulter les gens de fachos . Expliquez nous ce qu'il y a de déshonorant a s'appeler "farid" ?

  • euh la
    euh la     

    Vu l'actualité (attentat en Allemagne) . Il est vrai que le danger vient de la "fachosphère" . Les criminels sont ceux qui ont laissé rentrer des terroristes sur notre terre . Ils ont des comptes a rendre au peuple Français .

Votre réponse
Postez un commentaire