BFMTV

Antisémitisme: Sarkozy estime qu'il s'agit "maintenant d'une question d'autorité" 

Nicolas Sarkozy place de la République, à Paris, le 19 février.

Nicolas Sarkozy place de la République, à Paris, le 19 février. - Thomas Samson - AFP

Nicolas Sarkozy était présent au rassemblement Place de la République à Paris mardi soir, pour dénoncer l'antisémitisme. L'ancien chef de l'Etat a livré quelques mots sur la situation, et la question que posent les expressions haineuses à l'égard des personnes juives aux institutions.

Nicolas Sarkozy faisait partie des 20.000 personnes présentes mardi soir place de la République à Paris pour dénoncer l'antisémitisme. Passant devant les journalistes, et accompagné entre autres par la députée élue au Parlement européen, Nadine Morano, il s'est exprimé à ce sujet: 

"Il est tout à fait normal d’être ici, compte-tenu de la situation dans laquelle est notre pays. Je fais confiance aux autorités pour prendre les décisions nécessaires. Mais il y a vraiment maintenant une question d’autorité. Un certain nombre d’individus provoquent, insultent l’autorité de l’Etat. L’Etat doit répondre. Je suis sûr qu’il le fera. Mais il faut le faire maintenant et avec une fermeté extrême."

Quelques applaudissements venus de ses proches

Il a encore insisté, un instant plus tard, au milieu des quelques applaudissements de ses proches: "C’est pas tellement le temps des manifestations, des rassemblements, des discours. Bien sûr, je suis là. C’est un problème maintenant d’autorité."

dossier :

Nicolas Sarkozy

Robin Verner