Mis à jour le
Face à la visite de Macron, les ouvriers de l'usine Whirlpool d'Amiens désabusés
 

Emmanuel Macron est à Amiens pour échanger avec des délégués syndicaux concernant la délocalisation prochaine de l'usine Whirlpool. Sur place, les ouvriers ne cachent pas leur déception face au candidat d'"En Marche!".

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Walter Benjamin
    Walter Benjamin     

    Monsieur Macron,la délocalisation de cette usine ,ce n'est pas un acte économique, c'est de la combine à cash , une organisation du dumping social que vous organisez à grande échelle. Ce n'est pas de l'économie , comme les 80 milliards de fraude et évasion fiscales ne sont pas de l'économie, c'est du banditisme pur , dont vous ne parlez jamais. 80 milliards ça fait 400 milliards en 5 ans . Madame Merkel avait proposé d'interdire aux banques tout contact avec les "paradis " non coopératifs de la liste noire avec menace de retrait des licences bancaires pour les banques véreuses c'est très très efficace , mais elle y a renoncé .., il faudra le faire un jour ou l'autre. Le néolibéralisme n'a plus rien à voir avec le libéralisme régulé , lisez Catherine Audard "Qu'est-ce que le libéralisme" pour comprendre .Le néolibéralisme a organisé la plus grosse triche financière de l'histoire ; 1000 milliards de fraude fiscale dans l'UE, par ...an de quoi payer les dettes des états en quelques années ...et c'est possible en interdisant les délires que sont les VAD, les PPP, les LBO, les produits dérivés, les "paradis" etc etc, il nous faut un retour à l'économie réelle avec des investisseurs réels et pas à la micro seconde

Votre réponse
Postez un commentaire