BFMTV

Allocutions, inauguration d'un monument aux morts: le programme des cérémonies du 11-Novembre

Les commémorations du 11-Novembre.

Les commémorations du 11-Novembre. - BFMTV

A l'occasion des commémorations du 11-Novembre, Emmanuel Macron inaugurera notamment le dixième haut lieu de la mémoire nationale du ministère des armée.

Il y a 101 ans, l’armistice signée en forêt de Compiègne mettait fin à la Première Guerre mondiale. Les combats s’arrêtaient, laissant derrière eux près de 19 millions de morts, militaires et civils. Ce lundi, la France commémore cet épisode marquant de l’Histoire avec, pour le président de la République, un programme qui s’annonce chargé.

  • 10h40: une minute de silence devant la statue de Georges Clémenceau

Emmanuel Macron commencera par se rendre en bas des Champs-Elysées, sur la place Georges Clémenceau. Au pied de la statue de l’ancien président du conseil des ministres, il déposera une gerbe de fleurs. Suivront une minute de silence puis l’hymne national, la Marseillaise.

  • 11h00: la flamme sur la tombe du Soldat inconnu ravivée

Le chef de l’Etat remontera ensuite l’avenue des Champs-Elysées escorté par la garde Républicaine. Il présidera la cérémonie officielle de commémoration du 101ème anniversaire de l'Armistice de 1918 à l'arc de Triomphe. Il ravivera comme traditionnellement la flamme sur la tombe du Soldat inconnu après y avoir déposé une gerbe de fleurs.

Suivront l'appel des noms des militaires morts pour la France depuis le 11 novembre 2018, la signature du Livre d’or de la Flamme, avant le salut aux porte-drapeaux et aux familles des soldats décédés.

  • 13h00: déjeuner à l'Elysée

Emmanuel Macron déjeunera notamment avec des porte-drapeaux et les présidents d'associations d'anciens combattants.

  • 15h40: inauguration du monument aux morts pour la France en opérations extérieures

A son arrivée au parc André Citroën, dans le 15e arrondissement de Paris, le président de la République déposera une gerbe de fleurs avant d’observer une minute de silence et d’entonner la Marseillaise. Il inaugurera ensuite un monument pour les 549 militaires "morts pour la France", en opérations extérieures depuis 1963. Ces représentants de "la quatrième génération du feu", comme l'appelle l'armée, sont morts sur 17 théâtres d'opération, dont 141 au Liban, 129 au Tchad, 85 en Afghanistan et 78 en ex-Yougoslavie.

Le mémorial, 10ème haut lieu de la mémoire nationale du ministère des Armées, est une haute sculpture de bronze dans un espace tranquille du parc André-Citroën. Il représente six soldats - cinq hommes et une femme - la tête recouverte d'un képi, d'un béret ou d'une casquette. Le visage grave, ils portent un cercueil invisible.

A côté, sur un mur, sont inscrits les noms de 549 militaires, dont deux femmes, tués par l'ennemi ou morts à la suite de blessures de guerre, de maladie ou d'accident au cours des "Opex", ces interventions des forces militaires françaises menées en dehors du territoire national depuis 1963, soit depuis la fin de la guerre d'Algérie. Le dernier nom inscrit est celui du brigadier-chef Ronan Pointeau, tué le 2 novembre au Mali, où sont déjà morts 23 soldats.

Quelque 600 proches des militaires morts pour la France sont attendus à la cérémonie d'inauguration du monument. A 16h30, des élèves des lycées Barral de Castres et Saint-Caprais d’Agen liront des témoignages de militaires ayant été engagés en opérations à l’extérieur. Une allocution sera ensuite prononcée par Emmanuel Macron à 16h45.

  • 19h00: entretien avec le secrétaire général des Nations-Unies en amont du Forum de la paix

Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations-Unies, s’entretiendra avec Emmanuel Macron avant l’arrivée des dirigeants d’organisations internationales et des chefs d’Etat et de gouvernement participant au deuxième Forum de Paris pour la paix. Ils se retrouveront pour un dîner offert par Emmanuel Macron à 20h30.

Le Forum de Paris pour la paix se veut avant tout un lieu d'échange entre États, organisations internationales, ONG, entreprises et société civile afin de présenter des "solutions pour une meilleure organisation de la planète", expliquent ses organisateurs.

Emmanuel Macron y sera très attendu après ses propos controversés sur l'Otan en état de "mort cérébrale" en raison du manque de coordination entre les Etats-Unis et l'Europe et du comportement unilatéral de la Turquie, membre de l'Alliance atlantique, en Syrie.

Thomas Soulié avec Ambre Lepoivre