Mis à jour le
Des violences ont éclaté samedi entre manifestants et policiers à Bobigny.
 

Après les violences survenues samedi à Bobigny en marge d'une manifestation en soutien  au jeune Théo, François Fillon pointe la "responsabilité du gouvernement". Benoît Hamon, lui, accuse Marine Le Pen de "jeter de l'huile sur le feu".

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Seb4211
    Seb4211     

    Bravo à certains de nos polititiens, quel sang froid! Le terme présumé coupable existe ,non? Ou alors la justice a déjà rendu la sentence grâce au millier de témoins à charge qui n étaient pas présent. Lire le point du 16/02(rapport igpn sur exploitation vidéo surveillance) info non relayée par les chaînes info ou alors très très peu.toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire

  • sonntag67
    sonntag67     

    les SA du front noyautent la police et font de la provoc .

  • grincheux007
    grincheux007     

    C'est normal, c'est la gauche qui s'exprime.

  • danbas84
    danbas84     

    Encore une fois ces violences ne son,t que la conséqauences du non traitement des affaires par les politiques ... hollande tenant le "pompon" !
    Alors quand vont ils réellement s'attaquer aux causes ?

  • danbas84
    danbas84     

    Encore une fois ces violences ne son,t que la conséqauences du non traitement des affaires par les politiques ... hollande tenant le "pompon" !
    Alors quand vont ils réellement s'attaquer aux causes ?

  • otermaio
    otermaio     

    Quand des faits graves, servent ou sont exploités en communication , voilà ou l'on en arrive , le désir de cliver , pour orienter et capter les votes d'une communauté, les apprentis sorciers sont à l'oeuvre, l'irresponsabilité aussi , le gouvernement passif , qui joue au billard de la démocratie, se venge de la mutinerie des policiers , j'ai honte de ces dirigeants là.

Votre réponse
Postez un commentaire