Penelope et François Fillon lors du meeting du candidat LR à la présidentielle, dimanche 29 janvier
 

Avec la pression de l'affaire Penelope Fillon, une dizaine de parlementaires ont appelé la Haute autorité pour la transparence de la vie publique pour changer le nom de certains de leurs assistants parlementaires sur les déclarations d'intérêts. 

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • pelican38
    pelican38     

    C'est pas toutes les épouses qui sont payées 500 000 euros pour donner des conseils à leurs mari,peut-être que si elle n'aurrait pas été payée elle ne l'aurrait pas fait ? madame Fillon aurrait un porte monaie à la place du coeur ?

  • slaptush
    slaptush     

    Bonjour ,tellement déçu mais pas surpris, justice à 2 vitesses, une pour nos élus et une pour la personne lambda comme moi. Quelle est le nom de cette république bannaniére ? FRANCE

  • herve06000
    herve06000     

    On commence à croire que tout le panier des politiques n'est qu'une seule corruption et tricherie!

    Cador
    Cador      (réponse à herve06000)

    Les derniers en dates sont verreux, et quand une pomme est verreuse on garde une partie et on jette le reste, parfois faut la jeter entière.

  • Cador
    Cador     

    A la Justice de faire son travail comme pour l'Affaire de M. Guéant. Quelle Honte ! Aucun amour propre et encore moins de conscience. Au gnouf !!!!

  • arouet le jeune
    arouet le jeune     

    bon d'un autre côté des milliers (des millions ?) de fonctionnaires (ville/département/région/etat) ne sont pas au travail 35h par semaine, ce sont également des emplois fictifs ....

  • beaudolo
    beaudolo     

    Dans un premier temps on se dit que les travaux des journalistes d’investigation sont bénéfiques pour la démocratie, ils permettent sans aucun doute de limiter les abus dans la classe politique, abus de toute sorte pour des gens qui souvent s’estiment intouchables de par leur statut.
    Cependant , dans un deuxième temps, on ne peut s’empêcher de penser que ces journalistes ont des opinions politiques comme tout citoyen et que dans leurs investigations ils vont certainement mettre plus d’enthousiasme à rechercher les fautes chez les politiques qui ne sont pas leur bord ! C’est humain.
    Mais ce qui est le plus détestable c’est que pour accomplir leur tâche, ces journalistes ne vont pas hésiter à s’appuyer sur des délateurs, ce qui est probablement le cas ici dans l’affaire Fillon car pour se procurer les fiches de paye de Madame Fillon il y a bien fallu quelqu’un à Bercy pour leur donner ! Et c’est là que le bât blesse, certains de ces journalistes ne prennent pas la peine de vérifier leurs sources et donnent la priorité au buzz ! Enfin dans cette affaire ce qui fait vraiment planer le doute sur l’impartialité du Canard Enchanté c’est que cette affaire arrive au trop bon moment pour les adversaires de Fillon. En somme, posons-nous la question à qui profite le crime ?
    Pour conclure on peut avoir l’impression que, depuis 2012, et aux vues des affaires portées en justice sur des opposants au pouvoir, un organisme chargé d’observer « l’ennemi » aurait été mis en place à l’Elysée, ce qu’on peut appeler « cabinet noir », que des dossiers auraient été élaborés et gardés sous le coude afin de les sortir au bon moment ! Là aussi il y aurait matière à enquête pour le Canard Enchainé, enquêtes qui pourraient ainsi enlever tout soupçon sur l’impartialité politique de ce journal !

    Cador
    Cador      (réponse à beaudolo)

    Si cela s'avérait, merci à ces Journalistes, heureusement qu'il y en a encore d'Intègres.

  • jlanglois
    jlanglois     

    Sauve qui peut! les femmes et les enfants d'abord!

  • beaudolo
    beaudolo     

    Le Canard est passé à côté, pourquoi?

  • bergheim
    bergheim     

    une dizaine, c'est un début, une dizaine d'emplois fictifs!!!

  • Bridget42
    Bridget42     

    Au fait, pourquoi tant de têtes sont tombées de l'échafaud en 1789 ?...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire