Affaire Benalla: la guerre qui couvait entre le Sénat et l'exécutif est déclarée

macron
 

Le divorce n'est pas prononcé mais les signes de la rupture s'étalent déjà au grand jour. Ce jeudi, après que le Bureau du Sénat a décidé de saisir la justice des cas d'Alexandre Benalla, Vincent Crase et surtout de trois cadres de la présidence de la République, le gouvernement et sa majorité ont lancé leur contre-offensive contre la Haute assemblée. Mais il ne s'agit finalement que du dernier coup de tonnerre, dans un ciel où les nuages n'avaient cessé de s'amonceler. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire