Olivier Dussopt.jpg
 

Dans une interview à France Bleu Normandie, la responsable du service adoption de Seine-Maritime explique que les couples homosexuels ne sont "pas prioritaires" pour adopter. Pour multiplier leurs chances, ils devraient donc se montrer "ouverts" quant au profil de l'enfant. 

Votre opinion

Postez un commentaire