× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Emmanuel Macron.
 

Marine Le Pen a accusé Emmanuel Macron mardi sur TF1 d'être "entre les mains" de l'Union des organisations islamiques de France. Une affirmation démentie par l'équipe du candidat comme par l'organisation.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Alban de l'escarmouche
    Alban de l'escarmouche     

    Ce discours ressemble pour beaucoup les discours de 1937 en Allemagne, sans rentrer dans l'histoire, mais c'est le meme credo. C'est inquiétant pour l'avenir de la France

  • lugeot
    lugeot     

    Je crois qu'il n'a pas bien mesuré , les desirs des français , il y a une incompatibilité que l'on subit tous les jours , nous n'en voulons plus , notre pays n'est pas le réceptacle de toute la pègre d'ailleurs.

  • sonntag67
    sonntag67     

    L’opération menée en France et en Belgique par la Sous-direction antiterroriste (Sdat) de la police judiciaire vise notamment un ancien douanier et des trafiquants d’armes présumés. Parmi eux, Claude Hermant, 54 ans, un ancien mercenaire pendant la guerre en ex-Yougoslavie, proche des milieux de.... "l’extrême droite nordiste", ......a expliqué à l’AFP une source proche de l’enquête.

    Actuellement interrogé en garde à vue par les services antiterroristes, ainsi que sa femme, il a été extrait de la cellule où il est incarcéré dans un dossier de trafic d’armes instruit par un magistrat lillois.

    Les investigations sur les attentats de janvier 2015 ont montré que les armes de l’assaillant de l’Hyper Cacher avaient été achetées parmi des dizaines d’autres par une société de la compagne de Hermant , Seth Outdoor, entre juillet et novembre 2014.

Votre réponse
Postez un commentaire