BFMTV

À la veille de la grève, Castaner garantit aux policiers le maintien des "spécificités" de leur régime de retraite

Christophe Castaner doit être élu samedi à la tête du parti. - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Christophe Castaner doit être élu samedi à la tête du parti. - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP - -

Le ministre de l'Intérieur a écrit un courrier ce mercredi aux syndicats de police visant à les rassurer à la veille de la mobilisation du 5 décembre.

À quelques heures de la grève majeure contre la réforme des retraites qui risque de paralyser le pays ce jeudi, Christophe Castaner a envoyé un courrier aux policiers ce mercredi pour leur assurer qu'ils conserveraient "leurs droits à un départ anticipé", alors que certains syndicats policiers avaient appelé à faire grève et à fermer des commissariats.

Plusieurs appels à la grève lancés

Cette lettre adressée aux syndicats policiers, que BFMTV a pu consulter et qui avait été relayée un peu plus tôt par Franceinfo, explique que "des spécificités seront conservées pour les fonctionnaires qui exercent des missions régaliennes de sécurité et d'ordre public", tout en assurant que "les droits à un départ anticipé resteront ouverts comme aujourd'hui" pour ces derniers.

Christophe Castaner ajoute que la réforme portée par le gouvernement permettrait de "maintenir des niveaux de retraite comparables aux pensions actuelles" des policiers, et que "ces garanties (seraient) inscrites dans le futur projet de loi portant création du système universel".

"Le champ des emplois concernés, comme la durée de la période minimale dans ces fonctions, font actuellement l'objet de concertations avec vous", précise encore le ministre de l'Intérieur dans sa lettre. 
Mélanie Vecchio avec Jeanne Bulant