Les relations entre Emmanuel Macron et la presse se sont tendues depuis son arrivée à l'Élysée.
 

Depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron entretient une relation délicate avec les journalistes. La faute à une communication extrêmement contrôlée qui n'est pas sans rappeler celle de l'ex-président américain. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • otermaio
    otermaio     

    Il nous barbe avec sa Com , que des clichés, des. Images , on frise l'overdose

  • otermaio
    otermaio     

    Impots locaux 2018:Les relents de la politique Hollandaise , le risque politique évalué plus déterminant , qu'une gestion saine et juste , nous continuons donc avec le chéquier de la dette, le coût de ce choix se retrouvera dans la loi de finance 2018 , nous y serons très attentifs, sur les dates de validations et les sources de financements

  • bergheim
    bergheim     

    ça embête la presse que Macron ne joue pas leur jeux, mais il n'est pas là pour ça, il n'est pas au service de la presse !

  • Walter Benjamin
    Walter Benjamin     

    Macron soigne sa communication pour masquer sa politique :Non, chers amis, le fossé n'est plus entre les riches et les pauvres , ou pas seulement: il est entre ceux qui payent des impôts à savoir les petits qui payent la TVA et les classes moyennes qui payent le reste. Les autres à partir de 50 000 euros par part, il est possible de ne rien payer du tout en défiscalisant ses activités, ces dizaines de sites vous le proposent de créer des trusts bidons sur mesure sur Internet. Mon boucher est taxé à 30% alors que les 100 plus grosses sociétés payent moins de 8% ...une folie Les néolibéraux ont recréé une société d'Ancien Régime avec des privilèges insupportables...Plus de 1000 milliards de fraude fiscale par an en UE et 100 en France...Macron ne fera rien contre cela, 80% de ses conseillers viennent des grands groupes ...Le FN propose ... de supprimer l'ISF et les derniers contrôles financiers comme Trump ...Macron sera notre Hoover (président en 1929) , celui qui dérégule encore et encore jusqu'au Big Krach obligataire qui remettra les dettes à zéro et ruinera les assurances vies (toutes adossées aux dettes) Qui sera notre Roosevelt après le Krach de 2017 ou 2018 ? Mélenchon ? Pour l'instant il n'y a que lui ,peut-être qu'un autre leader se lèvera , comme Corbyn au RU . Le retour à l'économie libérale régulée sera douloureux, les banques saisiront les dépôts ,c'est déjà écrit dans une directive européenne ....vérifiez si si tout est déjà en place .bonjour chez vous

    bergheim
    bergheim      (réponse à Walter Benjamin)

    avec Corbyn ou Mélenchon ce serait l'état qui saisirait les dépôts des petits pour avoir de quoi fonctionner !!!

    benpardi!
    benpardi!      (réponse à bergheim)

    Donc selon toi il vaut mieux laisser des financiers se charger de nous tondre ? Je te rappelle en outre que l'état, c'est nous !

Votre réponse
Postez un commentaire