× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

A Istres, Emmanuel Macron brosse les militaires dans le sens du poil

Macron Lecointre
 

Emmanuel Macron s'est adressé ce jeudi aux militaires à la base aérienne 125 d'Istres, dans un contexte politico-militaire tendu. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • iamagic
    iamagic     

    C'est de la mise en scène! On a l'habitude avec ce blanc-bec! Rien n'est senti chez lui! Tout est com! Mais les militaires ne s'y sont pas trompés, et voient clair en ce jeune opportuniste qui n'a même pas fait de service militaire!

  • sylvie la
    sylvie la     

    comme j'ai déjà dis sur cette page macron s'est mis l'armée a dos et plus encore aujourd'hui en lisant les propos de castaner qui
    ont foutu en l'air les efforts de macron puisqu'il a été jusqu’à prolongé sa visite a Istres ce que macron ne sait pas c'est que les militaires eux sont loyaux maintenant que va faire macron de castaner virer ou pas? suspens

  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    Erreur de communication et défaut de vérité : L. Bigorgne et les autres godillots de LREM qui se succèdent aux interviews pour sauver le soldat Macron sur le budget de la défense n'ont rien compris : sommes nous en guerre ou non ? 1941-1918 : 125 milliards de francs soit 6 fois le budget annuel de l'Etat. Déployer autant d'énergie et de talents pour mentir aux Français sur les problématiques de défense est une honte pour LREM. Le nouveau Président de la République a des qualités indéniables, laisser parler de tels menteurs est une faute !

  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    M. Castaner, la langue de bois professionnelle, à virer prestement. Cet individu, soucieux de favoriser les vaines polémiques est une honte et une erreur de communication.

  • marco3340
    marco3340     

    Il n'a pas cessé de tapoter les épaules et les bras de nombreux militaires sur la base,.
    La dernière fois qu'il a tapoté le dos et l'épaule du Général de Viliiers, il l'a enfumé et l'a forcé à démissionner.
    Sur la base d'Istres, il va en enfumer beaucoup

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    L’institution militaire est choquée par cette affaire qui rompt le lien de confiance indispensable entre le chef des armées et les armées elles mêmes.L’économie ne porte pas sur les opérations et les effectifs mais sur les crédits d’équipement des armées,via la direction générale de l’armement (DGA),bras armé du ministère de la défense.Macron maniant comme durant sa campagne le métaphore militaire (En marche) « je suis le combat » »je suis le guerrier » !! a voulu tranché dans le vif,il a personnalisé un problème qui n’est pas le sien,mais celui entre Bercy et Brienne(siège du ministère de la Défense) déplore le Gl Desportes, »Macron qui se veut gaullien aurait dû rester à sa hauteur et trancher ultérieurement pas un 13 Juillet au soir.Le chef de l’état avait promis 2% du produit intérieur brut consacré à la Défense horizon 2025 « soit 50 milliards € .Au rythme actuel,l’intention tient plutôt du mirage.Le ministre n’est en général qu’un gestionnaire,de surcroit ce n’est pas un poids lourd politique,Mme Parly ne connait rien aux armées.

  • marco3340
    marco3340     

    Il n'a pas cessé de tapoter les épaules et les bras de nombreux militaires sur la base,.
    La dernière fois qu'il a tapoté le dos et l'épaule du Général de Viliiers, il l'a enfumé et l'a forcé à démissionner.
    Sur la base d'Istres, il va en enfumer beaucoup

  • chrisdenice
    chrisdenice     

    Ce président qui joue au petit chef, qui n'a jamais fait son service, qui a travaillé comme ministre de l'Economie...comment pourrait il comprendre l'Armée ? Faire des promesses electorales sur la sécurité et l'armée française et revenir dessus une fois élu....c'est mépriser les français et ceux qui doivent les protéger et qui lui ont fait confiance à tort ! Avec cet homme, on va à la catastrophe....

  • yanarf
    yanarf     

    Macron ne représente que 15% des inscrits

  • Reg_D
    Reg_D     

    " "Aucun budget autre que celui des armées ne sera augmenté", a-t-il annoncé..."

    Dans pas longtemps, notre bon président n'aura pas que la grogne des militaires à gérer. D'autres corporations pourraient s'y mettre aussi.

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire