Mis à jour le
"250 personnes" incarcérées depuis le début des manifestations selon Urvoas
 

Le ministre de la Justice a présenté le bilan de son ministère depuis le début des manifestations contre la loi Travail. Il refuse cependant de rejeter la responsabilité des éléments violents sur les organisateurs des cortèges officiels.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • pintre
    pintre     

    Maintenant, on n'interdit plus Messieurs Hollande et Valls!!!!!!
    Il faut tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler.

  • deuxc
    deuxc     

    Allons bon! J'ai lu trop vite je croyais que c'était 250 terroristes potentiels. Les fichés, vous savez?

  • Xary
    Xary     

    Et pourquoi ne pas autoriser les manif QUE dans un immense terrain vague ?
    État d'urgence oblige

Votre réponse
Postez un commentaire