Le 19 mai dernier, le prévenu aurait contacté le centre d’appel des sapeurs-pompiers des Yvelines à dix reprises pour les insulter.
 

L’homme, demandeur d’asile, explique avoir appelé le 18 pour obtenir de l’aide. Mais en l’absence de réponse, il aurait fini par s’énerver.

Votre opinion

Postez un commentaire