BFMTV

Une voiture de la RATP et deux Autolib incendiés à Paris

Un véhicule de la RATP a été incendié place de la République à Paris, mardi 14 juin 2016.

Un véhicule de la RATP a été incendié place de la République à Paris, mardi 14 juin 2016. - Capture d'écran BFMTV

Un véhicule de la RATP a été incendié mardi soir place de la République à Paris, et deux Autolib ont ensuite été brûlés non loin de là. Les véhicules étaient vides de tout occupant.

Une voiture de la RATP et deux Autolib ont été brûlés mardi soir à Paris, après la manifestation anti-gouvernementale.

Selon notre journaliste sur place, les policiers se sont rendus en nombre sur place de la République, et des pompiers s'y trouvaient aussi. 

La voiture de la RATP était vide

Contacté par BFMTV.com, un porte-parole de la RATP précise qu'aucun agent de la régie des transports parisiens ne se trouvait dans le véhicule lorsque celui-ci a pris feu.

"Une équipe d'agents du Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR) ou a été prise à partie par un groupe d'individus qui se sont montrés agressifs en station. Il y a eu des jets de projectiles, et les agents de la RATP ont appelé des renforts. Une équipe est arrivée en voiture, et a garé le véhicule place de la République, pour descendre dans la station de métro", précise ce porte-parole. 

Selon la préfecture de police, citée par l'AFP, l'auteur présumé serait un "individu masqué". Aux alentours de 22h30, l'incendie a été éteint.

Deux Autolib incendiés

Deux Autolib ont par ailleurs été incendiés non loin de là, rue Saint-Maur, dans le 11e arrondissement de Paris. Un groupe de 200 personnes a quitté la place de la République et a incendié ces véhicules. 

Deux Autolib ont été incendiés.
Deux Autolib ont été incendiés. © Capture d'écran BFMTV

Les auteurs, en fuite, se sont dispersés en petits groupes. Le calme est revenu dans le quartier en fin de soirée, a ajouté la préfecture de police.

Des dégradations ont également pu être constatées aux alentours, comme cette vitrine d'agence immobilière vandalisée.

Une vitrine d'agence immobilière dégradée.
Une vitrine d'agence immobilière dégradée. © Marie-Caroline Meijer - BFMTV.com
V.R. avec Paul Aveline et Cécile Ollivier