BFMTV

Une riposte laïque condamné à une amende pour une "diatribe violente" contre les musulmans

Riposte laïque condamné à une amende pour une "diatribe violente" contre les musulmans - Mercredi 6 avril 2016

Riposte laïque condamné à une amende pour une "diatribe violente" contre les musulmans - Mercredi 6 avril 2016 - Patrick Hertzog - AFP

Le directeur de la publication du site d'extrême droite Riposte laïque, Alain Jean-Mairet, a été condamné mercredi à 5.000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans, pour avoir publié en octobre une "diatribe violente" contre les musulmans.

Cette peine est conforme aux réquisitions du parquet, qui estimait que le texte litigieux traduisait une "haine des musulmans désinhibée et assumée". Intitulé "Et si l'islam était le culte de la perversion sexuelle et morale?", le texte avait été signalé au parquet par la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra).

"Terroriser, racketter, décapiter"

Signé Salem Bennamar, il énumérait en introduction une foule d'abjections, "abuser sexuellement d'enfants pré-pubères", "terroriser, racketter, décapiter", pour accuser les "gouvernements occidentaux et musulmans" de silence, voire de complicité active.

Le tribunal correctionnel de Paris a estimé que "sous couvert d'expliquer les faits qu'il dénonce par la supposée déviance morale de l'islam, l'auteur impute ensuite aux musulmans, de manière explicite, sans aucune réserve et sans distinction entre eux, une perversion morale et des comportements abjects".

A.-F. L. avec AFP