Grève SNCF
 

Le chirurgien orthopédique de Pontault-Combault, en Seine-et-Marne, avait placardé une affiche à la porte de son cabinet, annonçant qu'il ne recevrait "aucun salarié de la SNCF" au premier jour de la grève des cheminots.

Votre opinion

Postez un commentaire