Photo d'illustration
 

Une jeune femme ayant renversé un motard sur l'A31 en 2017 alors qu'elle consultait ses SMS a été condamnée mardi à trois ans de prison, dont un ferme, pour homicide involontaire.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire