BFMTV

Une "fausse psy" condamnée à deux ans de prison

Le palais de justice de Toulouse, où était jugée la fausse psy.

Le palais de justice de Toulouse, où était jugée la fausse psy. - -

La quinquagénaire répondait ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Toulouse d'expertises judiciaires sans légitimité, aux conséquences désastreuses.

Elle avait livré plus de 400 expertises en tant qu'expert judiciaire en usurpant le titre de psychologue. Jeudi après-midi, une femme d'une cinquantaine d'années dépourvue de tout diplôme, qui avait usurpé le titre de psychologue, a été condamnée à quatre ans de prison dont deux avec sursis. 

Régine Labeur, ancien chauffeur de taxi, comptable pour son mari, avait fabriqué de faux diplômes de psychologie en 2003 et obtenu son inscription sur la liste des experts psychologues début 2005 à Périgueux.

70.000 euros en trois ans

Ses expertises, selon la cour, avaient dû lui rapporter 70.000 euros en trois ans. Parmi les plaignants figuraient entre autres une mère qui s'était vu retirer la garde de ses deux enfants au profit de son mari sur la base d'un rapport de la fausse psychologue, des innocents accablés par des expertises en matière de délits sexuels ou des victimes dont la parole avait été discréditée. Le parquet avait requis trois ans de prison, dont 15 ferme. Le tribunal est allé au-delà, en condamnant la prévenue à quatre ans de prison, dont deux ferme.