BFMTV

Une centaine de kilos de cannabis saisis lors d'un "go-fast"

-

- - Un gendarme - Archives AFP

Les gendarmes du GIGN ont intercepté deux voitures venant d'Espagne chargé de 101 kilos de cannabis.

Deux voitures, qui venaient d'Espagne chargées de 101 kilos de résine de cannabis, ont été interceptées par le GIGN samedi matin sur l'A71 dans le Loir-et-Cher, a-t-on appris mardi des gendarmes.

Quatre trafiquants présumés, âgés de 24, 30, 42 et 65 ans et originaires de Mantes-la-Jolie (Yvelines) et des Ullis (Essonne), étaient à bord des deux véhicules.

Ils ont été placés en détention provisoire à la suite de leur mise en examen mardi en fin d'après-midi.

"Depuis plusieurs mois, la section de recherches de Versailles et le groupement de gendarmerie départementale des Yvelines menaient une enquête portant sur un vaste trafic international de stupéfiants, provenant du Maroc et alimentant les grandes métropoles françaises", a indiqué la gendarmerie dans un communiqué.

Opération similaire 3 semaines plus tôt

Les suspects utilisaient des équipes distinctes pour effectuer les livraisons depuis l'Espagne. "Malgré les caches aménagées dans la voiture porteuse, le chien entraîné à discerner les stupéfiants ( a aidé) à la découverte de 101 kg de résine de cannabis", a poursuivi la gendarmerie.

Un opération de "go-fast" similaire avait déjà fait l'objet d'une interpellation par le GIGN, le 15 février dans l'Eure-et-Loire. Quelque 101 kg de résine de cannabis avaient également été saisis. Les trois convoyeurs ont été mis en examen et placés en détention provisoire. Le 7 février, c'était 580 kilos de cannabis qui avaient été saisis dans un camion frigorifique, dans le même département.

L'enquête "porte sur un réseau plus vaste", a indiqué une source proche du dossier, sans donner plus de détails pour préserver la suite des investigations.

G.D. avec AFP