Vue générale du quartier des hommes à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, le 5 février 2018 dans l'Essonne.
 

Pendant plusieurs mois, deux détenus ont fait pénétrer dans la prison de Fleury-Mérogis de l'alcool, du cannabis et des téléphones portables, qu'ils revendaient à prix d'or aux prisonniers. 

Votre opinion

Postez un commentaire