Un témoin de l'accident de car scolaire: "On a vu le train arriver, le bus s'engager... C'était atroce"

Mis à jour le
Firefighters and police work at the site of an accident in Millas, near Perpignan, southern France, on December 14, 2017, after a train crashed into a school bus at a level crossing.
 

Georges Barry était dans sa voiture lorsqu'il a assisté à la collision entre un TER et un car scolaire, dans laquelle cinq enfants ont été tués et une vingtaine de personnes ont été blessées. Il raconte la scène à BFMTV. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Torreilles66
    Torreilles66     

    Aux informations télévisé sur de bfm il faut qu ils soit à jour c est 6 enfants décédes deux de plus de onze ans

  • Torreilles66
    Torreilles66     

    Aux informations télévisé sur de bfm il faut qu ils soit à jour c est 6 enfants décédes deux de plus de onze ans

  • vauban
    vauban     

    avant même qu'il y ait une enquête, les auto proclamés spécialistes donnent leur avis.

  • Number 6
    Number 6     

    Vu le passage à niveaux, la visibilité est pourtant bien dégagée : le conducteur n'a-t-il pas vu le train arrivé ? Même si les barrières étaient levées ?!

    Alexandre Bay
    Alexandre Bay      (réponse à Number 6)

    Pour moi le train à bien vu le car ! Sur une des photos on voit bien le train arrêter au 2ème poteau catenaires à savoir qu'il sont espacé de 50m donc à 80km/h je vous laisse faire le calcul mais il faut plus de 600m pour s'arrêter! !! Je ne veut défendre personne et plutôt pensé au familles mais il ne faut pas non plus que l'on dise des bêtises ! ! Il est sur que beaucoup de question se pose et cela est bien dommage

    Alexandre Bay
    Alexandre Bay      (réponse à Number 6)

    Pour moi le train à bien vu le car ! Sur une des photos on voit bien le train arrêter au 2ème poteau catenaires à savoir qu'il sont espacé de 50m donc à 80km/h je vous laisse faire le calcul mais il faut plus de 600m pour s'arrêter! !! Je ne veut défendre personne et plutôt pensé au familles mais il ne faut pas non plus que l'on dise des bêtises ! ! Il est sur que beaucoup de question se pose et cela est bien dommage

  • Francis Lami
    Francis Lami     

    si la barrière était fermée comment est passé le bus sans l’abîmer ?on la vois en parfait état aprés le choc ? par dessus ? par dessous ?

    laurence chaplain
    laurence chaplain      (réponse à Francis Lami)

    apparemment la première barriere est cassée ça a été dit, donc elle là bien forcée comme dit le témoin de la voiture qui était en face, et le conducteur du train le dit aussi ,il a klaxoné pendant 30 secondes

    laurence chaplain
    laurence chaplain      (réponse à Francis Lami)

    apparemment la première barriere est cassée ça a été dit, donc elle là bien forcée comme dit le témoin de la voiture qui était en face, et le conducteur du train le dit aussi ,il a klaxoné pendant 30 secondes

    Alexandre Bay
    Alexandre Bay      (réponse à Francis Lami)

    Pour moi le train à bien vu le car ! Sur une des photos on voit bien le train arrêter au 2ème poteau catenaires à savoir qu'il sont espacé de 50m donc à 80km/h je vous laisse faire le calcul mais il faut plus de 600m pour s'arrêter! !! Je ne veut défendre personne et plutôt pensé au familles mais il ne faut pas non plus que l'on dise des bêtises ! ! Il est sur que beaucoup de question se pose et cela est bien dommage!!! Que la barrière soit baisse ou non c'est le même resultat

  • goodaps
    goodaps     

    La phrase de ce témoin ne semble pas très crédible. Si les barrières étaient baissées et que le bus a forcé le passage, cette barrière doit être cassée… D’autres témoignages parlent de 3 bus qui se suivaient… L’un devant et l’autre derrière le bus accidenté… Le problème classique de ce type de passage à niveau, c’est que certains véhicules n’attendent pas que le véhicule précédent soit sorti du passage pour s‘engager sur celui-ci… et le moindre encombrement ou incident peut être la source d’un tel accident… l’enquête le dira… soyons patients… mais ce n’est pas toujours la 1ère qualité des médias…

    Alain Helstroffer
    Alain Helstroffer      (réponse à goodaps)

    Impossible ici à cause d'une chaussée centrale

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à goodaps)

    Arrêtons avec la langue de bois , n'avez-vous jamais vu des véhicules contourner les barrières baissées pour passer?

    ♥ de France
    ♥ de France      (réponse à beaudolo)

    Un vélo, une mob, une petite voiture à la rigueur mais là, il s'agit d'un bus (voir rayon de braquage) sans compter le terre pleins central et tout ça pour gagner quelques minutes ? J'ai du mal à croire en votre version.

Votre réponse
Postez un commentaire