Mis à jour le
Des policiers sont rassemblés, le 28 février 2012, à l'appel de plusieurs syndicats de gardiens de la paix, devant l'hôtel de police de Grasse en solidarité avec deux agents de la brigade anticriminalité (BAC) condamnés à des peines de prison avec sursis dans l'affaire Hakim Ajimi.
 

Deux policiers ont été pris à partie, et l'un a été frappé, ce lundi à Aulnay-sous-Bois, en intervenant au sujet d'un scooter volé. Deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. 

Votre opinion

Postez un commentaire