justice
 

Un homme, mis en examen pour un meurtre commis en 2016, a été remis en liberté à tort en attente de son procès, en raison d'une erreur de date pour sa convocation de renouvellement de son maintien en détention provisoire.

Votre opinion

Postez un commentaire